Accueil » Compétences » Environnement » Prévention
Prévention

Prévention

C’est quoi la prévention ?

Il y a trop de déchets et de gaspillage ! Plus de 450 kg de déchets par an et par personne en France, contre moins de 200 kg dans les années 70 !

La solution : la prévention des déchets !!!

La prévention des déchets consiste à éviter ou à réduire la production des déchets et à en limiter la nocivité (substances dangereuses et/ou difficiles à recycler).

La prévention est complémentaire du recyclage des déchets. En effet, le recyclage permet de gérer au mieux les déchets déjà existants, alors qu’avec la prévention, on évite de faire des déchets.

-> Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas !

Pourquoi faire de la prévention ?

– Parce que nous produisons toujours plus de déchets,

– Pour avoir moins de déchets à traiter et à enfouir,

– Pour réduire les coûts de gestion des déchets, qui ne cessent d’augmenter,

– Pour respecter notre environnement et notre santé,

– Pour léguer un environnement plus sain aux générations futures et préserver les ressources naturelles.

Qui peut et doit faire de la prévention ?

Nous somme tous acteurs de la prévention des déchets, chacun, à son niveau, peut réduire sa production de déchets :

fabricants                                                              - commerçants

consommateurs / citoyens                                 – élus et représentants de collectivités

A quel moment faire de la prévention ?

Nous pouvons tous faire de la prévention des déchets, dans tous les moments de la vie :

– en faisant ses courses,                                        – au travail ou à l’école

– en vacances                                                          – à la maison (entretien, bricolage, jardinage…)

– pendant les loisirs, le sport, les piques-niques…

Comment réduire et prévenir la production de déchets ?

Au quotidien, de petits gestes simples peuvent produire de grands effets pour réduire notre production de déchets. Alors à nous de jouer ! Bien sûr, nous ne demandons pas d’appliquer tous les gestes cités ci-dessous mais d’en sélectionner quelques uns, ceux qui nous correspondent le mieux…

          → Concevoir et produire mieux : l’éco-conception

Les fabricants peuvent concevoir des produits pour qu’ils aient moins d’impacts négatifs sur l’environnement tout au long de leur cycle de vie (fabrication, utilisation, fin de vie).

L’éco-conception, c’est par exemple :

- diminuer les quantités de matières qui deviendront des déchets : réduire les emballages lorsque cela est possible, proposer aux consommateurs des produits concentrés

- augmenter la durée de vie des produits : proposer des produits qui durables, plus facilement réparables, démontables, rechargeables

- réduire la toxicité et améliorer la qualité des produits : produire des produits plus respectueux de l’environnement et de la santé, repérables à leur écolabel, concevoir des produits fabriqués à partir de matériaux facilement recyclables et/ou recyclés

Astuce : ce sont grâce à nos achats que nous pouvons persuader et encourager les fabricants à nous proposer des produits de plus en plus respectueux de l’environnement et de notre santé.

          → Acheter et consommer moins et mieux

– acheter en fonction de ses besoins et ne pas se laisser influencer par la publicité

– acheter un service plutôt qu’un objet : louer ou emprunter le matériel qu’on utilise qu’occasionnellement ai lieu d’acheter, offrir des cadeaux dématérialisés (places de spectacles, cinéma, séances de massages, abonnements…)

– éviter l’inutile et le superflu : apposer un STOP PUB sur la boite aux lettres, utiliser un cabas ou un panier, des sacs réutilisables

– boire l’eau du robinet : beaucoup moins chère et très contrôlée

– éviter les produits suremballés et préférer le juste emballage : grands conditionnements, produits en vrac, au détail, à la coupe (fruits, légumes, fromages, viandes, céréales, vis, clous…),  concentrés

– préférer des produits qui durent : éviter les produits à usage unique (lingettes, essuie-tout, vaisselle jetable) et privilégier les produits rechargeables, réutilisables, réparables (rasoirs, piles, stylos, torchons, gourdes…), de qualité (mobiliers, chaussures, appareils…) et recyclables

– privilégier les produits plus respectueux de l’environnement et de la santé (écolabel) ou les produits faits maison

Astuce : bien souvent, les alternatives sont tout aussi efficaces et coûtent bien moins cher. Alors à vos éponges, serpillères et produits d’entretien faits maison !

          → Utiliser mieux

– respecter les doses indiquées sur les produits, notamment d’entretien, de nettoyage et cosmétiques, et les utiliser jusqu’au bout

– utiliser des carafes d’eau ou des gourdes plutôt que des bouteilles d’eau en plastique

– utiliser le verso de vos papiers de bureau en brouillons

– au bureau, utiliser une tasse plutôt que des gobelets en plastique jetables

– réutiliser certains objets : avant de jeter un objet, se poser les questions suivantes : est-il réutilisable ? est-il réparable ? est-il utile à quelqu’un d’autre ?

Astuce : utiliser les recycleries / ressourceries qui récupèrent et revendent les objets en fin de vie.

→ Jeter moins et mieux

donner, troquer ou vendre les vêtements, livres, jouets, mobiliers et appareils en tout genre avant de les jeter

trier ses déchets

– utiliser les déchetteries

– faire du compost avec ses déchets de cuisine et de jardin (cf. infos pratiques) pour alléger sa poubelle et améliorer la fertilité de son jardin

Pour en savoir plus

http://www.reduisonsnosdechets.fr/

http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/dechets/reduire-dechets

 

Wordpress